lundi 22 avril 2013

L'humiliation... au féminin

On arrête pas le progrès...

La justice iranienne a condamné aujourd'hui un homme, soupçonné d'être impliqué dans une bagarre, à se promener en ville accompagné par la police... déguisé en femme.

... Oui, hein, ça laisse rêveur.

 

D'abord, ça laisse rêveur, parce que condamner à l'humiliation publique est assez peu... respectueux des Droits de l'Homme (mais nous sommes en Iran, il ne faut pas rêver non plus...).

Et puis alors le plus fort, c'est condamner quelqu'un à l'humiliation publique... en se déguisant en femme. C'est donc qu'être une femme est honteux : ça ne correspond pas à une "normalité", ça ne sert à rien, c'est ridicule, risible...
Bref, autant dire que ça donne une belle opinion des femmes quoi. M'enfin, vous me direz, c'est pas comme si les femmes iraniennes n'avaient pas l'habitude mine de rien... N'oublions pas que là bas, les femmes ne portent un voile ni par conviction ni pour se protéger du soleil, ni même par goût quelconque, mais surtout parce que c'est marqué dans la loi et qu'elles risquent gros à ne pas la respecter...

Bref, dans un pays aussi sévère, il s'est trouvé des femmes pour manifester leur mécontentement au sujet de la condamnation de ce monsieur. Et elles sont courageuses parce que certaines sources affirment que certaines d'entres elles ont été grièvement blessées.

Ce soir, j'ai envie de saluer le courage des femmes qui se battent pour l'égalité dans le monde, même à travers des petits gestes, ainsi que ces femmes iraniennes dont l'Histoire ne nous dira peut être jamais ce qu'elles sont devenues.


1 commentaire: